I - Création et dates clés
1930
43 syndicats du commerce radioélectrique se regroupent au sein de la fédération des radioélectriciens
1937
Cette fédération devient la fédération nationale des syndicats duradioélectrique.
1940
La fédération se transforme en Union du Commerce Radioélectrique et crée groupes départementaux régis par des statuts communs.
1945
La profession reconstitue l’unité syndicale sous le nom de Syndicat National Commerce Radioélectrique (SNCR).
1951
Le SNCRA devient le SCREM : Syndicat National du Commerce de l’Equipement Ménager en vue de créer la section électroménager ; le syndicat comporte deux branches : la radioélectricité et le commerce
1961
Création de la FENACER
FENACER : Fédération Nationale des syndicats Electronique Radiotélévision.
1963
Création de la FENACEM

Fédération Nationale des syndicats du Commercede l’Equipement Ménager.

Ces deux organisations fédèrent les syndicats ou groupements professionnels français de la branche y compris le SCREM.
1968
Elles négocient avec les partenaires sociaux la première convention collective la profession.
1981
La FENACER et la FENACEM se regroupent en FENACEREM

Fédération Nationale des syndicats du Commerce Electronique Radio-télévision et de l’Equipement Ménager.

La fédération représente toutes les entreprises du commerce et des services après vente. 

II - Actions marquentes et évolution
En 1984,  la FENACEREM s’oppose avec succès à la redevance imposée aux possesseurs de magnétoscopes.

En 1987, elle met au point un contrat de garantie et de service après vente obligatoire.

En outre, elle crée avec l’Education Nationale des baccalauréats professionnels spécifiques et le BEP d’installateur conseil.

En 1988, le SCREM fait adhérer et participer les Groupements et Grandes enseignes et représente désormais toutes les catégories de commerces dans la profession : de l’artisan aux grandes entreprises.
  • Elargissement de la représentativité de la profession auprès des pouvoirs publics et des organisations interprofessionnelles : MEDEF, CNC, CGPME.
L’année suivante, le SCREM devient l’OSCREM (Organisation des Spécialistes du Commerce et des services Radio-Télévision, Electronique domestique et Equipement Ménager).
  • Engagement de l’OSCREM dans des actions variées : régime des prix, la vente à crédit, la publicité, les taxes et les cotisations, respect des circuits de distribution…
  • Lien avec de nombreux partenaires : groupements du commerce, pouvoirs publics, SACEM, constructeurs, groupements professionnels étrangers… 
    • Organisme le plus représentatif de la profession
2004 : A l’arrivée de Christian Couvreur à la présidence de la FENACEREM, l’organisation se réorganise autour de deux syndicats :
  • L’OSCREM pour les entreprises de plus de 50 salariés dont les Grandes Surfaces Spécialisées (GSS).
  • L’UGEM pour les groupements.
Christian Couvreur se mobilise beaucoup sur la politique de formation. Il occupe également un rôle actif et fait prévaloir les intérêts de la profession lors de la mise en œuvre de la collecte et le traitement des déchets d’équipements électriques et électroniques, de facto, il siège à la commission d’agrément dont le rôle est d’assurer le bon fonctionnement de cette filière.

Depuis 2010, Pierre THUILLIER assure la Présidence de la FENACEREM. Il poursuit le développement de la formation professionnelle, la défense des intérêts de la profession dans les différents domaines : consommation, fiscalité, développement durable, etc. et impulse une nouvelle dynamique avec les pouvoirs publics. 

Fin 2014, les administrateurs décident de dissoudre l’OSCREM et l’UGEM pour n’avoir plus qu’une entité la FENACEREM au sein de laquelle sont réunies des commissions internes dans lesquelles sont débattus les différents sujets.

La FENACEREM poursuit son développement avec la confiance renouvelée de ses adhérents.

Les membres de la Fenacerem

© 2017
FENACEREM. Site web propulsé par memboGo.